Yes ? il est parti ! ! ! . . .
Yes, yes, yes ! ! ! . . .

Après avoir réussi tous les deux leur BTS au mois de mai, après avoir travaillé ensemble tout l’été dans un établissement à proximité de Vaison-la-Romaine (où rodait une bloggueuse bérétonne très connue . . .), Miss PENIBLE et son GP adoré viennent de se séparer « momentanément » ! ! ! . . .
Ma ch’tite Miss PENIBLE vient de prendre ses quartiers à la capitale (la grande capitale, PANAME-LES-BAINS) où elle va effectuer durant un an une mention sommellerie, et GP (vous savez, mon « Gendre Provisoire » dont j’avais déjà parlé ICI lors de la mise en ligne du repas qu’ils nous avaient concocté avec Miss PENIBLE lorsque nous sommes rentré d’Andalousie avec ma chérie), son GP adoré est parti aux STATES où il va travailler dans un BIG HOTEL RESTAURANT à CHICAGO City . . .

J
’avais mis en « stand-by » mon blog depuis de nombreuses semaines par manque de motivation et pis aussi par manque de temps, pis mes visites chez les blogopotes (on dit comment ? « blogopotiches » au féminin ?) ont été tout aussi discrètes, voire inexistantes (une bonne coupure pour mieux repartir ? L’avenir nous le dira).
Alors avant de « vraisemblablement » republier des recettes un jour, je me permets de mettre en ligne le menu que j’ai eu le privilège de déguster le jour de mon anniversaire (cherchez pô la date, ça remonte à des mois) que m’avaient réalisé les deux tourtereaux.

Je le fais pour deux raisons :
    - Pour les remercier tous les deux de ce superbe moment et de ce repas génialissime.
    - Pour que l’on se rappelle de GP qui est parti loin, très loin, avant que Miss PENIBLE ne me demande
       d’ici 2 semaines :        « C’était comment déjà son prénom à machin bidule ? Tu sais, celui avec qui
       on avait fait ton repas d’anniv . . . ».

Alors voili-voilà, je fais bref car le meilleur c’est ce qu’il y a dans les assiettes et pô les conneries que j’peux raconter :

01 Gaspacho de poivrons rouges & rillettes de saumon mariné sur canapé - Copie
                                                                                                 Pré-entrée : 
                                     Gaspacho de poivrons rouges & rillettes de saumon mariné sur canapé. 

 
02 Carpaccio de saumon - Copie
                                                                                                       Entrée : 
                                                                                         Carpaccio de saumon.

03 Cuisses de poulet confites & purée de patates douces & échalotes confites & champignons persillées & jus qui pête sa race

04
                                                                                                            Plat :
                                  Cuisses de poulet confites & purée de patates douces & échalotes confites
                                                             & champignons persillées & jus qui pète sa race.


        05 Dessert   
                                                                                                      Dessert : 
                           Mousse tutti-frutti aux fruits de la passion et blanc manger coco, sorbet framboise.
                                                 Dessert que les 2 d'jeun's avaient créee en TP au Lycée . . .

Bon, d’ici quelques semaines je vais pouvoir décomplexer vu que « Gendre Parti » n’est plus là pour m’en foutre plein la vue avec ses talents culinaires, par contre, ma meuf (et oui ma chérie, c’est à toi que j’m’adresse) elle va avoir la pression pour mon prochain repas d’anniv, car il est de tradition à la maison qu’à chaque anniversaire celle ou celui qui souffle les bougies est interdit d’accès à la cuisine et que les autres doivent lui réaliser un « repas du tonnerre ».
Par contre, la personne qui aspire au titre de « Gendre Préféré » (de toute façon, « Gendre Provisoire », « Gendre Parti » ou « Gendre Préféré » il gardera son surnom de « GP », même s’il rentre des STATES avec la grosse tête, on l’appellera « Gros Péteux » . . . ) m’a lancé le défi de réaliser un méga repas pour son retour l’an prochain.
Pour éviter toute pression inutile, je croise les doigts pour qu’il ne rentre pô.
(Aïe, Miss PENIBLE risque de ne pô être d’accord avec moi . . .).

P’tit message à GP : « Si tu ne rentres pô l’an prochain, t’oublie pô de renvoyer la cuillère verte par la poste ! ! ! . . . ».
Pis bon séjour quand même . . .

B
on, pis trêve de plaisanterie.
Ce w-e c’est l’anniversaire de mon gone, pis comme nous n’avons pô pu fêter celui de sa grande sœur y’a 2 semaines, pis que Miss PENIBLE redescend de la capitale, pis que belle-maman débarque cette semaine (putain, y font toujours grève quand ça nous arrange pô dans les transports ? Y’a rien d’programmé cette semaine. Elle est où cette grande mobilisation de la rentrée ?), j’vous raconte pô la pression pour le repas de dimanche . . .