Pour 6 personnes- Préparation : 30 min. - Cuisson : 30 min.

Ingrédients : 2 petits bulbes de fenouil / 2 petits poireaux / 2 côtes de céleris / 2 carottes /
                                18 noix de Saint-Jacques / 30 cl. de vin d’Alsace / 2 cuillères à soupe de pastis /
                                3 échalotes / 1 gousse d’ail / 1 bouquet garni / quelques brins de ciboulette / ½ citron /
                                sel et poivre du moulin.

Merci à mon pote le « bucheron breton » de m’avoir fait le plein d’« énormes » noix de Saint-Jacques de Brest (c’est le seul endroit où il n’a coupé ni ses racines, ni son arbre généalogique).
Je dirais bien qu’elles étaient super, mais j’crois qu’c’est du gasoil qu’il y a au large du Finistère . . .
A
ïe, un sujet que le Gars n’aurait pô dû aborder, mais s’il avait Fini (par) s’taire (ou stère lorsqu’on parle sans em… bûches à un bucheron -  tous ces jeux de mots, ça vous scie ? . . . - ) et baissé pavillon, il serait resté en rade, tonnerre de Brest ! ! ! . . .
Le Gars
se dé… chêne sur les bretons, normal pour un gland dirait un bûcheron . . .

07_Crustac_s___Fruits_de_mers___Nage_de_Saint_Jacques_au_fenouil
                                                            La navette spaciale de Maître Yo...gars . . .
Recette :

Préparation & Cuisson :

N
ettoyer les fenouils en réservant les plumets.

Nettoyer les poireaux en conservant 2 cm. de vert.
Effeuiller les côtes de céleri.
Peler les carottes.
Détailler tous ces légumes en bâtonnets, puis les échalotes en rondelles.
Verser le vin blanc, le pastis et 60 cl. d’eau dans une sauteuse.
Ajouter le bouquet garni et la gousse d’ail pelée.
Saler, puis laisser frémir pendant 10 minutes.
Ajouter les légumes, puis laisser cuire pendant 20 minutes à découvert.
Retirer le bouquet garni et la gousse d’ail.
Plonger les noix de Saint-Jacques dans le bouillon, puis laisser cuire pendant 3 minutes.
Ajouter le jus de citron et la ciboulette ciselée.

Dressage :

V
erser la nage de légumes dans des coquilles préalablement chauffées dans le four.

Déposer délicatement les noix de Saint-Jacques.
Décorer avec les plumets de fenouil.

Commentaire :

A
ucune difficulté notoire pour cette recette très « aromatisée » de noix de Saint-Jacques.


La p’tite connerie du Gars :

F
ôdra qu’j’d’mande à mon pote s’y fô utiliser sa tronçonneuse pour ouvrir les coquilles ? ? ? . . .

Question existentielle : 1.000 km. en voiture elles en ont visité du pays.
Mais le Gars breton ne savait pô si il pouvait voyager en train, car si un breton peut prendre un billet, il ne savait pô si les Saint-Jacques se compostent… elles ! ! ! . . .